Du record group au fonds d'archives    par Lechasseur, Antonio

Revue Archives  (Association des archivistes du Québec)   vol. 28 no 3-4 (1996-1997)  pp. 57-79  pdf 
Prix du meilleur article de la revue en 1998 
  
Depuis 1992, les Archives nationales du Canada (ANC) ont entrepris un vaste projet devant conduire à l'utilisation des Règles pour la description des documents d'archives (RDDA) du Bureau canadien des archivistes comme fondement du nouveau cadre normalisé de classement et de description. Cet article comporte deux parties. La première partie met l'accent sur la recherche théorique qui a été nécessaire afin de d'introduire le concept de fonds d'archives dans le contexte des archives gouvernementales fédérales. Les auteurs s'attardent tout particulièrement au problème de l'élaboration de critères permettant l'identification des créateurs de documents au sein du Gouvernement du Canada et sur l'introduction du concept de sous-fonds d'archives. La deuxième partie fait état de l'application concrète de ces critères dans l'identification des fonds et des sous-fonds d'archives. De plus, elle décrit la mise en place d'un nouveau système automatisé, le système MIKAN, permettant de gérer efficacement le nouveau cadre normalisé de classement et de description.
Since 1992 the National Archives of Canada (NA) has been working on a vast project leading to the use of the Rules for Archival Description (RAD), developed by the Bureau of Canadian Archivists as the foundation of a new standardized framework for archival arrangement and description. In the first part of the article, the authors focus on the theoretical research required to introduce the concept of the archival fonds in the context of federal government records.The authors elaborate on the development of criteria used to identify archival creators within the Government of Canada and on the introduction of the concept of the sub-fonds. In the second part of the article they demonstrate the application of these criteria to the identification of fonds and sub-fonds. This part also describe a new automated system, named MIKAN, which efficiently supports the new standardized framework for archival arrangement and description.
 http://www.archivistes.qc.ca/revuearchives/vol28_3_4/28-3-4-lacasse.pdf 


  fermer cette fenêtre