Un exemple de partenariat public-privé dans le secteur des archives    par Savoie, Bernard

Revue Archives  (Association des archivistes du Québec)   vol. 37 no 2 (2005-2006)  pp. 139-149  pdf 
Cet article présente un projet novateur de partenariat public-privé initié dans la région de l'Outaouais. L'idée de regrouper dans un même lieu quatre intervenants du secteur des archives (le Centre de l'Outaouais des Archives nationales du Québec, la Division des archives de la ville de Gatineau, la Société de généalogie de l'Outaouais et la Société d'histoire de l'Outaouais) a été initié vers 1994. Ce n'est que dix ans plus tard que le projet voit finalement le jour avec l'inauguration du Centre d'archives, de généalogie et d'histoire situé à la Maison de la culture de Gatineau. Ce centre offre aux citoyens un accès efficace aux ressources archivistiques autrefois dispersées à différents endroits. Après une courte genèse du projet et des principes autour desquels celui-ci a évolué, les auteurs expliquent en quoi ce projet est innovateur et comment les irritants qui sont survenus ont été surmontés, notamment ceux relatifs à l'image institutionnelle des organismes, à l'acquisition d'archives privées et l'évaluation monétaire, à la référence au quotidien, aux statistiques, à la reproduction des documents, aux procédures et aux pratiques communes ou spécifiques à chacun. Malgré les difficultés rencontrées, les auteurs apprécient les avantages que suscitent ce projet de partenariat. Ils signalent, par exemple, une hausse importante de la fréquentation de la salle de recherche, la possibilité de partager des expertises diversifiées et de bénéficier d'un éventail de programmes de financement plus large que ceux auxquels un seul organisme serait admissible.
This article presents an innovative public-private sector partnership that is being undertaken in the Outaouais region of western Quebec. The concept of grouping four archival organizations (the Outaouais Centre of the Archives nationales du Québec, the Archives Division of the City of Gatineau, the Société de généalogie de l'Outaouais (Outaouais Genealogical Society) and the Société d'histoire de l'Outaouais (Outaouais Historical Society) in a single repository was initiated about 1994. Ten years later, the project has been completed, with the inauguration of the Centre d'archives, de généalogie et d'histoire (Centre for Archives, Genealogy and History) in the Gatineau Maison de la culture (cultural centre). The centre offers citizens convenient access to archival resources that were previously dispersed in various locations. After describing the genesis of the project and the principles upon which it is based, the authors explain its innovative nature and discuss the hurdles that were encountered during its execution, in particular those which were related to the institutional image of the organizations involved, the acquisition of private archives and their monetary evaluation, daily operations, the keeping of statistics, reproduction of documents, and the procedures and practices which the institutions either had in common or which were specific to each one. In spite of the challenges encountered in realizing the partnership, the authors emphasize its advantages. They highlight, for example, a significant increase in visits to the consultation room, the possibility of sharing diverse types of expertise, and the benefits of access to a wider range of funding sources than any of the single organizations would have had.
 http://www.archivistes.qc.ca/revuearchives/vol37_2/37-2-cadieux-fortier-savoie.pdf 


  fermer cette fenêtre